Une intégration régionale accrue dans le secteur de l’électricité à travers le Nord-Est de l’Amérique du Nord pourrait mener à une réduction significative des émissions de gaz à effet de serre (GES) grâce au déploiement d’énergies renouvelables