Notre approche

L’Accélérateur de transition propose une nouvelle approche visant à créer des changements plus durables, à long terme et au niveau des systèmes qui réduisent les émissions de GES au Canada. Nous procédons à l’inverse de la politique climatique et commençons par nous concentrer sur la résolution des défis sociaux et commerciaux, qu’ils soient existants ou émergents. Nous intégrons ensuite aux solutions que nous avons proposées des réductions d’émissions et des améliorations environnementales.

L’Accélérateur de transition propose une nouvelle approche visant à créer des changements plus durables, à long terme et au niveau des systèmes qui réduisent les émissions de GES au Canada. Nous procédons à l’inverse de la politique climatique et commençons par nous concentrer sur la résolution des défis sociaux et commerciaux, qu’ils soient existants ou émergents. Nous intégrons ensuite aux solutions que nous avons proposées des réductions d’émissions et des améliorations environnementales.

Développer des solutions pour les systèmes

Alors que la plupart des préoccupations climatiques se concentrent sur un secteur problématique (par exemple, les sables bitumineux) ou une solution technologique (par exemple, les voitures électriques), une transition significative à long terme nécessite une compréhension des forces perturbatrices à l’œuvre derrière les interrelations au sein des systèmes. La production du pétrole, la politique des transports, la fabrication de véhicules, l’électrification et la mobilité personnelle fonctionnent comme un système; les solutions doivent donc être en mesure de résoudre les perturbations qui surviennent au sein du système. Les avantages pour la lutte contre les changements climatiques sont intégrés dans une solution plus large; ils ne sont pas la force motrice du changement.

Combiner recherche, théorie et pratique dans un cadre rigoureux

De nombreuses approches de l’atténuation des changements climatiques sont vouées à l’échec en raison d’un manque de compréhension de la complexité du problème à résoudre. Des facteurs d’ordre sociaux, culturels, politiques et économiques entravent le changement. L’approche prônée par l’Accélérateur de transition propose une compréhension approfondie de la théorie de la transition fondée sur des recherches rigoureuses. Elle permet d’établir des voies de transition, d’anticiper les obstacles au changement, d’intégrer les commentaires et de maximiser les transitions réussies.

Travailler avec des innovateurs essentiels

L’adoption d’une technologie nécessite la participation des innovateurs technologiques dans tout le système ainsi que la collaboration des utilisateurs, fabricants, propriétaires et décideurs politiques concernés par cette technologie. L’approche de l’Accélérateur de transition est unique par le fait qu’elle intègre l’adoption de la technologie et la transition économique en créant des consortiums d’acteurs visant à mettre en œuvre des transitions à long terme à l’échelle du système.

Se concentrer sur un nombre fini de systèmes sous-jacents

L’Accélérateur n’effectue pas de développement technologique. En se concentrant sur un petit nombre de systèmes sous-jacents, l’Accélérateur de transition est spécialement conçu pour accélérer l’adoption de nombreuses avancées technologiques liées au climat. L’hydrogène, par exemple, peut être utilisé dans les piles à combustible à hydrogène pour alimenter les autobus et résoudre les problèmes du transport longue distance effectué par camion, train et bateau. Presque tous les modèles de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) proposent de passer à une électrification substantielle pour remplacer l’utilisation actuelle des combustibles fossiles. L’économie de l’hydrogène et l’électrification généralisée sont deux systèmes essentiels pour lesquels le Canada possède un avantage concurrentiel; la technologie est suffisante pour développer ces systèmes, mais aucun progrès important et opportun ne pourra être réalisé sans accepter de consentir à des efforts soutenus. Les travaux actuels de cartographie technologique et d’élaboration de stratégies et de politiques nationales et régionales sont nécessaires, mais pas suffisants si le Canada veut prospérer sur les plans environnemental et économique dans un monde où les émissions nettes sont nulles et où la concurrence mondiale est féroce. De plus, la connexion électrification-hydrogène crée un puissant moteur pour le développement d’une économie sobre en carbone. L’Accélérateur de transition est un organisme qui est un chef de file dans l’élaboration de voies de transition pratiques et réalisables pour le développement de l’économie de l’hydrogène et l’électrification. Ces voies tirent pleinement profit de la valeur sociétale des investissements passés et actuels en matière de développement technologique; elles capitalisent sur le cadre stratégique du gouvernement du Canada et préparent le terrain pour l’élaboration de modèles d’affaires et l’adoption de l’innovation technologique.