L’Accélérateur de transition procède au lancement de « Réseau Canada », une nouvelle initiative visant à accélérer l’intégration du réseau électrique pour assurer l’approvisionnement énergétique de l’avenir carboneutre du Canada

14 juillet 2021, Ottawa (Ontario) – Pour être en mesure d’atteindre leurs objectifs climatiques de carboneutralité, les Nord-Américains devront plus que doubler la capacité de leur réseau électrique. Pour ce faire, les provinces canadiennes devront travailler ensemble, et de concert avec les États américains, pour développer, optimiser et mieux intégrer leur réseau électrique. Ces actions leur permettront d’assurer un approvisionnement électrique adéquat, sûr, abordable et décarboné afin d’alimenter en électricité un avenir carboneutre.  

Aujourd’hui, l’Accélérateur de transition procède au lancement de Réseau Canada afin de contribuer à la résolution de ces problèmes. Réseau Canada offrira son soutien afin d’améliorer les politiques en matière de planification interrégionale et de transport de l’électricité entre les provinces canadiennes, de même qu’entre celles-ci et les États américains. En outre, Réseau Canada veillera à fournir aux décideurs et aux organismes de réglementation les outils nécessaires pour stimuler l’innovation, le commerce entre les différentes entités territoriales, le développement des infrastructures et la création d’emplois, ceci afin de permettre une transition énergétique juste et sûre pour tous les Canadiens.

Réseau Canada est une coalition regroupant des représentants de l’industrie, des milieux syndicaux et de la société civile qui œuvrent au carrefour des politiques climatiques et énergétiques. Guidé par l’expertise de leaders d’opinion des domaines technique et économique, Réseau Canada entend jouer un rôle de fer de lance. Il plaidera en faveur d’une collaboration intergouvernementale et transfrontalière en matière de développement du transport de l’électricité et d’intégration au réseau électrique des énergies renouvelables et d’autres actifs en énergie propre.

À l’heure actuelle, les réseaux électriques du Canada se trouvent en grande partie séparés les uns des autres. En mettant l’accent sur une plus grande intégration du réseau, il sera possible de développer un réseau électrique est-ouest plus solide, ce qui permettra d’accroître l’efficacité technique, apportera des avantages environnementaux et offrira une stabilité des prix à long terme aux contribuables. Il est crucial de réaliser une meilleure intégration du réseau pour assurer une plus grande résilience du système électrique du Canada face aux tempêtes de plus en plus violentes et aux catastrophes naturelles engendrées par les changements climatiques.  

« Nos recherches nous montrent que l’électrification de l’économie est la première solution à apporter pour atteindre la carboneutralité d’ici 2050 » a déclaré Dan Wicklum, président et directeur général de l’Accélérateur de transition. « Réseau Canada contribuera grandement à renforcer la résilience, accroître la capacité et améliorer l’intégration de nos réseaux électriques. Il constitue un élément important des travaux menés par l’Accélérateur de transition en vue d’accélérer la progression du Canada sur des trajectoires viables lui permettant d’atteindre un avenir carboneutre. »

« L’intégration du réseau électrique est le projet du XXIe siècle. Cependant, le Canada et les États-Unis ne disposent pas actuellement des outils nécessaires pour développer le transport transfrontalier d’électricité propre comme souhaité par le premier ministre Trudeau et le président Biden lors de leur première rencontre bilatérale » a déclaré Philip Duguay, directeur général de Réseau Canada. « Alors que les États-Unis font des progrès considérables dans l’intégration de leur propre réseau électrique, la modernisation de leur réglementation et le développement de leur secteur éolien en mer, les provinces canadiennes se doivent d’accroître leur collaboration pour élaborer une approche commune et assurer une meilleure coordination avec les États-Unis en matière d’électrification, ceci afin d’éviter que les contribuables canadiens ne soient laissés en marge durant le processus de transition énergétique. »

Pour obtenir plus d’informations sur Réseau Canada, veuillez consulter le site reseaucanada.org. Visitez le site accelerateurdetransition.ca pour plus d’informations sur l’Accélérateur de transition et ses priorités actuelles.

 

-30-

  

Pour obtenir plus d’informations ou demander une entrevue, veuillez communiquer avec 

 

Jess Harris  
Directrice des communications 
L’Accélérateur de transition 
437-227-6123 

jharris@transitionaccelerator.ca